CEA Tech – Hauts-de-France

Showroom CEA Tech - Euratechnologies - Lille

Dans le cadre de mon travail de consultant chez Projexion, j’ai eu le plaisir de visiter le showroom du CEA Tech Hauts-de-France. La visite a eu lieu fin janvier 2019 à Euratechnologies (Lille). Elle a été menée par Luc Wyttynck qui développe les partenariats industriels.

Pour faire court, le CEA Tech est un accélérateur d’innovation au service de l’industrie. Les clients du CEA Tech sont donc des entreprises déjà établies, notamment des industriels. J’étais étonné de savoir que cet établissement dont j’ignorais tout est dans le top 2 des établissements les plus innovants dans le monde (brevets/emplois créés).

J’ai apprécié la découverte des niveaux de Maturité Technologique (TRL : Technology Readiness Level). Cette notation échelonne l’état d’une technologie de l’idée à la mise en marché du produit final.

Pour le projet sur l’objet connecté sur la santé personnelle que je mène, le CEA Tech pourrait peut-être devenir un partenaire de choix. A surveiller donc.

Je remercie Luc pour son professionnalisme et sa disponibilité lors de cette visite.

Les Hauts-de-France : Ma région est celle la plus touchée par les cancers

L’agence Santé Publique France vient de publier une étude le mercredi 23 janvier 2019 sur le cancer. Elle conclut que les Hauts-de-France est la région la plus touchée par les cancers à la fois chez l’homme et chez la femme.  Ce ne sont pas moins de 23 cancers qui sont passés en revue.

Voici l’article de France-Info sur le sujet et l’accès direct au document de l’agence dédié aux Hauts-de-France.

Le mode de vie est pointé du doigt. On y retrouve le tabac, l’alcool et la surcharge pondérale. Sur le plan nutritionnel, la consommation de fruits et légumes est en retrait par rapport aux autres régions.

Je suis sensible à ces résultats qui ne mettent pas en valeur ma région. J’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice avec l’objet connecté que je développe. Quand j’ai de la fièvre, je prends naturellement ma température.

Ici, le principe est le même : l’objet connecté permettrait de mesurer de manière générale les dérives sur sa santé personnelle. L’aspect proactif alerterait la personne d’un écart significatif le mettant en danger. Dans un deuxième temps, un diagnostic plus précis pourrait être fait par les personnes compétentes de l’univers médical.

N’hésitez pas à me contacter. Peut-être à bientôt et surtout, prenez soin de vous.

Qui suis-je?

Je suis Matthieu Vanhille et je vis dans le Nord de la France.

Portrait de Matthieu Vanhille

Mon métier est consultant en projet. Si vous êtes curieux, je vous invite à faire un tour sur mon profil LinkedIn.

Profil LinkedIn de Matthieu Vanhille

Je suis passionné par les sujets suivants :

  • la santé,
  • le sport,
  • le bien-être,
  • la solidarité, la résilience et l’autonomie (eau, énergie et alimentation saine).

Autre passion, la photographie. Elle occupe une place particulière. J’ai en effet créé une société pour cette activité entre 2007 et 2016. J’anime aujourd’hui des ateliers en photographie dans la société Projexion pour laquelle je travaille.

Mais le projet personnel qui me tient le plus à coeur est celui que je mène depuis octobre 2018. J’ai décidé de créer un objet connecté systémique et proactif pour la santé personnelle.

N’hésitez pas à me contacter. Peut-être à bientôt et surtout, prenez soin de vous.